bratata
Identification OPAC

Bibliothèque départementale des Hautes-Alpes

Aide

la barbeLa barbe en question, c'est celle de l'auteur : Omar Benlaala, qui raconte ici les quelques années pendant lesquelles, adolescent puis jeune adulte paumé, il a basculé dans l'islamisme radical... avant d'en sortir.

Á la fin des années 90, Omar est collégien à Paris. Depuis quelques années, ça ne se passe bien à l'école ; il décroche. Ça ne se passe pas bien non plus à la maison ; les parents sont plutôt autoritaires, surtout son père. Du coup, après la classe de 3e, Omar arrête les cours. Il passe ses journées à traîner dans le quartier de Ménilmontant. Il tente d'intégrer une bande, mais il se rend vite à l'évidence : il n'est pas un voyou.

Qui est-il ? Que veut-il faire de sa vie ? Omar n'a pas vraiment de réponse à ces questions, jusqu'à ce qu'un de ses amis l'invite à la mosquée du quartier. Là-bas, on apprécie qu'un jeune Arabe veuille se rapprocher de sa culture, de ses origines... Omar se sent valorisé et, dès lors, plonge dans ce nouvel univers : la mosquée devient sa nouvelle maison et son imam, une nouvelle figure tutélaire.

Islam et crise identitaire

Sous son influence, il se laisse pousser la barbe, tente de convertir d'autres jeunes, puis part au Pakistan pour parfaire sa "formation". Là-bas, il rencontre les partisans d'un islam rigoriste qui ne lui correspond pas. Puis, un autre voyage en Inde, où l'islam est pratiqué comme une religion d'amour, de dévotion, de générosité, le convainc : il fait fausse route.

De retour à Ménilmontant, Omar tombe à nouveau dans une crise existentielle : portant toujours la barbe, pour continuer à être regardé dans la rue, il tente de s'oublier dans une vie de fêtes et d'excès en tous genres... Cela va durer trois ans, avant qu'Omar ne réagisse : il coupe enfin sa barbe, avant de se rapprocher de sa famille, de trouver l'amour puis de se lancer dans l'écriture.

Dans plusieurs interviews, Omar Benlaala explique que son livre s'adresse aux jeunes qui se cherchent dans la religion. C'est aussi un livre pour chacun d'entre nous, afin d'imaginer ce qui peut se passer dans la tête d'un adolescent fragile, lorsqu'un discours religieux trop simpliste et rigoriste peut lui donner l'illusion de se trouver une identité.

 

Fabien, Bibliothèque départementale

 

La barbe / un récit d'Omar Benlaala - une coédition Raconter la vie / Le Seuil, 2015

Voir dans notre catalogue

 

"Raconter la vie"

la barbe encadreÀ l'origine, le projet "Raconter la vie", imaginé par l'historien et philosophe Pierre Rosanvallon, prenait la forme d'un site web qui voulait donner la parole à des écrivains non-professionnels et traiter de sujets habituellement laissés de côté : le monde ouvrier, la ruralité... Dans son ouvrage Le Parlement des invisibles, Pierre Rosanvallon décrit son intention de donner la parole à des citoyens ordinaires, pour lutter contre le sentiment d'abandon, d'éloignement par rapport à la classe dirigeante. Les livres parus sur le site web sortent désormais au format papier, grâce à un partenariat passé avec les éditions du Seuil.

Cliquez pour découvrir les titres disponibles dans le réseau de la BDP.

 


logo hautes alpes 281px

Bibliothèque départementale des Hautes-Alpes
11, chemin des Matins calmes – 05000 GAP
Tél. 04 92 51 85 50 - Du lundi au vendredi : 8h30-12h30 - 13h30-17h30