bratata
Identification OPAC

Bibliothèque départementale des Hautes-Alpes

Aide

fontenelle editocrates articleLes assistés ne sont pas forcément ceux auxquels on pense... C'est le propos de cet essai ravageur écrit en 2014 par Sébastien Fontenelle, journaliste à l'hebdomadaire Politis et pourfendeur régulier du système médiatique français. L'auteur cible ici la presse écrite, en particulier les magazines d'actualité, qui depuis quelques années ont pris l'habitude de remettre en question le modèle social français, l'accusant d'avoir engendré une société "d'assistés" à coups d'aides publiques et autres allocations.

Ce que les "éditocrates" présents dans ces journaux (Christophe Barbier de L'Express, Franz-Olivier Giesbert du Point, etc...) n'avouent pas, explique Fontenelle, c'est qu'eux-mêmes vivent aux crochets du système. La presse écrite en France est en effet largement subventionnée par l'Etat, ce que l'auteur s'applique à démontrer, en s'appuyant sur de nombreux rapports sortis des placards de l'Assemblée nationale.

Une "gabegie" inefficace

Depuis trente ans, la Cour des comptes alerte sur ces millions de francs, puis d'euros, dépensés en direction de la presse écrite - une "gabegie" inefficace, puisque celle-ci, délaissée par toujours plus de lecteurs, continue de s'enfoncer dans la crise.

Le travail journalistique de Sébastien Fontenelle est extrêmement pointu et documenté ; la lecture de certains passages de rapports peut s'avérer fastidieuse, on se perd parfois dans les chiffres, mais ce livre et percutant dresse un portrait sans concessions de l'état de la presse écrite en France. A lire, pour mieux débusquer les petites hypocrisies médiatiques.

 

Fabien, Bibliothèque départementale

 

Editocrates sous perfusion / Sébastien Fontenelle - Libertalia, 2014

Voir dans notre catalogue

 


logo hautes alpes 281px

Bibliothèque départementale des Hautes-Alpes
11, chemin des Matins calmes – 05000 GAP
Tél. 04 92 51 85 50 - Du lundi au vendredi : 8h30-12h30 - 13h30-17h30