bratata
Connexion

Bibliothèque départementale des Hautes-Alpes

Aide

Les bibliothèques au cœur de la transmission culturelle

La 12e rencontre des bibliothécaires était résolument tournée vers les publics et l'apport de la lecture dans la construction de soi : trois intervenantes ont exposé leurs travaux avec des publics éloignés du livre et de la lecture, ou physiquement empêchés.

 

JR Michele P 400Lire le monde

Anthropologue, depuis 26 ans Michèle Petit étudie le rapport entre la lecture et la culture écrite avec les jeunes des quartiers dits « difficiles » et en milieu rural, en France et dans le monde.

Les enjeux de la transmission culturelle vont au-delà de la représentation réductrice que nous en avons généralement : obtenir de meilleurs résultats scolaires et professionnels et se divertir. La littérature, l’art et la science permettent de vivre des expériences essentielles qui ouvrent des espaces, permettent de vivre un présent plus vaste, rendent le monde d’aujourd’hui habitable, enrichissent notre imaginaire et laissent des traces parfois indélébiles.

La lecture est un espace de rêverie nécessaire face à la brutalité du monde d’aujourd’hui, ce sont aussi des mots que l’on peut interposer entre soi et la réalité. Comme le dit Paul Valéry : « si chaque homme ne pouvait pas vivre plusieurs vies, il ne pourrait pas vivre sa vie ».

Pour assurer la transmission littéraire et artistique, plusieurs acteurs sont nécessaires : les parents et d’autres passeurs qui peuvent être des bibliothécaires, enseignants, animateurs associatifs, écrivains… Des règles et des objectifs communs doivent être partagés. Toutefois la bibliothèque reste au cœur de la transmission culturelle grâce à la présence des livres qui nous relient aux autres mondes.

Michèle Petit sur le site Babelio

 

 

Maintenir le lien et donner du souffle : les personnes âgées et l'accès au livreJR Muriel S 400

Murielle Schoendoerffer, conservateur des bibliothèques diplômée en gérontologie, a exposé l'intérêt de l'accès aux livres et à la lecture pour les personnes âgées.

Pour les personnes âgées, la lecture maintient le lien social. Il est essentiel de les encourager à venir le plus longtemps possible en bibliothèque tout en veillant à les mélanger aux autres publics. Pour les plus âgées d'entre elles, l’enjeu du portage à domicile est multiple : en plus de prévenir contre l’isolement, l’accès à la lecture renforce les capacités cognitives et surtout offre du plaisir, fait voyager, rencontrer des personnages...

Pour celles et ceux dont l'espace quotidien est en constant rétrécissement, c'est à la fois une bouffée d'air et un lieu préservant l'intimité, un moyen de conserver sa dignité par l'autonomie procurée le temps d'une lecture.

En savoir plus sur les personnes âgées : bibliographie et filmographie

Dans notre catalogue

Pour les enfants : Albums ; Littérature

Pour les adultes adultes : Documentaires ; Littérature

 

 

 

JR Valerie 400Accompagner les adolescents sur le chemin de la bibliothèque

Valérie Beaugier a présenté le travail des bibliothécaires de Montreuil en direction des adolescents. Public mouvant et hétéroclite, souvent bruyant et non-emprunteur, il s'agit d'offrir un lieu où ils peuvent se retrouver et sur lequel s'appuyer : « Tout part d'une hospitalité » dit Michèle Petit. 

Pour les comprendre, il faut les associer et construire avec eux. À Montreuil, les bibliothécaires ont mis en place un club de lecture ados : ils empruntent les nouveautés aux librairies partenaires et débattent des futures acquisitions de la bibliothèque. Écrites ou filmées, leurs chroniques sont publiées sur le site actusf. La bibliothèque leur propose aussi de nombreuses activités : apprendre à animer une rencontre d'auteur lors d'un festival, visiter la Maison de la radio et bien sûr participer à une soirée de fin d'année avec battle de chroniques et dancefloor !

La page du club de lecture de Montreuil

Dans notre catalogue

Qui a peur de la littérature ado ? (essai) - Annie Rolland, éditions Thierry Magnier, 2008.

 

 

 

Maxime et emilie 500 

Tout au long de la journée, des lectures musicales ont enrichi les différentes interventions. Le comédien Maxime Guidot-Dejoux et la contrebassiste et chanteuse Émilie Bourgeois ont su construire un pont entre texte et musique, touchant les auditeurs par la beauté des oeuvres choisies et leur interprétation. 


 

 

 

 


logo hautes alpes 281px

Bibliothèque départementale des Hautes-Alpes
11, chemin des Matins calmes – 05000 GAP
Tél. 04 86 15 30 00 - Du lundi au vendredi : 8h30-12h30 - 13h30-17h30