Lundi

lundi 300« Les jours de la semaine étaient voués, chacun, à une divinité dont le nom affleure toujours. C’est à un astre mort que le lundi emprunte le sien et la vie qu’on menait ce jour-là, il n’y a pas si longtemps, encore, s’en ressentait. On était aux prises, du matin au soir, avec d’obscurs maléfices auxquels on n’était jamais sûr d’échapper. En voici quelques-uns ».

Dans ce petit opus de quarante-deux pages, le plus autobiographique de l’auteur, Pierre Bergounioux évoque ce que représente le lundi pour un adolescent dans une petite bourgade du centre de la France. Les départs à l’école, le matin, dans la ville vide, les commerces fermés, l’aller-retour à la mi-journée pour déjeuner, toujours dans le silence, la sortie des classes et les cours de solfège. Autant de moments qui rythment le quotidien et pourraient traduire une tristesse incommensurable.

Mais c’est oublier l’immense talent de styliste de Pierre Bergounioux. Chez lui, les mots sont choisis avec précision, la phrase parfaitement construite, virgules et points toujours à la bonne place.
De cette écriture ciselée au millimètre, surgissent images, odeurs, atmosphères, qui nous font sourire et nous rappellent des sensations vécues.

Un petit bonheur de lecture dont il ne faut pas se priver !

Nadine, Bibliothèque départementale

Lundi / Pierre Bergounioux. - éd. Galilée, 2019

OPAC Recherche Simple