Jazz et cinéma, une alchimie qui swing

 

whiplashLa musique au cinéma habille le film comme une deuxième peau. Elle colle aux images et induit une atmosphère particulière qui parle à notre imagination et attise nos émotions.

Cette sélection de films autour du jazz propose de mettre en valeur certains aspects de cette relation : jazz comme musique de film (Duke Ellington dans « Autopsie d’un meurtre », Martial Solal pour « 2 hommes dans Manhattan », bande son des films noirs des années 60, comme sujet de cinéma (biopics d’un musicien réel : « Ray », imaginaires : « Accords et désaccords », « Whiplash », comme modèle esthétique lié à l’improvisation (« A bout de souffle » de Jean-Luc Godard, avec le pianiste Martial Solal), ou encore comme reconstitution d’une époque (« Cotton Club » ). D’autres oeuvres sont aussi le fruit cette passion musicale de réalisateurs (Louis Malle, Bertrand Tavernier, Clint Eastwood, Woody Allen). Enfin Anton Setola et d’autres ont choisi des formats courts ou d’animation pour exploiter cette double richesse de l’image et de la musique.

Un film documentaire, véritable encyclopédie sur le jazz, accompagne ces 20 titres de fiction

Jazz : 100 ans de légende, Ken Burns

Jazz et cinéma, Cahiers du cinéma, 2000 de Gilles Mouëllic

 

Calendrier

 Les malles DVD sont réservées aux bibliothèques qui font partie du réseau vidéo.